1968, une chanson de Dylan devient un tube d’Hendrix…

all along the watchtower

Cette chanson est tellement associée à Jimi Hendrix que beaucoup croient encore qu’elle est de lui, et pourtant elle est de Bob Dylan qui la propose sur son album John Wesley Harding en 1967. Fortement critiquée alors, il fallut attendre la version d’Hendrix, l’année suivante, pour que ce classique du rock connaisse enfin le succès qu’il mérite. Depuis All along the Watchtower a été reprise plus de cinquante fois, par Neil Young, XTC, Grateful Dead, U2 et Clapton notamment… A l’été 66, Bob Dylan est en convalescence suite à un accident de moto. Il passe le plus clair de son temps à écrire et à composer. Il met sur papier l’ensemble des chansons qui feront l’album John Wesley Harding. A cette époque, Dylan sait qu’il est un miraculé, que l’accident de moto aurait pu (du ?) le tuer aussi se remet-il en question. Il est papa depuis quelques mois et décide, puisque la vie n’a pas fait de son fils un orphelin, de consacrer plus de temps à sa famille. Il découvre la bible aussi… Et cela se ressent dans les textes de John Wesley Harding, particulièrement sur All along the Watchtower. Un peu trop même puisqu’à la sortie de l’album cette chanson est particulièrement décriée, les critiques musicaux reprochant à Dylan ce coller de trop au Livre d’Isaïe qui évoque la reconstruction du Temple de Jérusalem après le retour du peuple juif de Babylone. Dylan ne s’est jamais caché de s’être inspiré de plusieurs versets de ce Livre de l’Ancien Testament, par contre lui n’est pas vraiment satisfait du résultat qu’il propose au public. Pour Dylan, la composition musicale qui repose sur une guitare sèche et un harmonica ne rend pas assez le cataclysme évoqué dans la chanson, les Cavaliers qui arrivent pour détruire le temple(1)…

Dylan n’est pas content de son travail mais cette chanson est une péripétie de sa carrière déjà bien installée. Aussi quand Jimi Hendrix lui demande pour la reprendre sur son album Electric Ladyland (1968), Dylan n’y voit-il pas d’inconvénient. Electric Ladyland est, probablement le meilleur album d’Hendrix, il contient des perles comme Voodoo Chile (une version longue de 15 minutes !), Burning of the midnight lamp ou 1983. Et puis, évidemment, cette adaptation électrique de All along the Watchtower. Assez paradoxalement, Hendrix ralentit le tempo de la chanson mais lui donne de la puissance avec sa guitare électrique. La fin, correspond mieux à la vision qu’avait Dylan de la chanson. Bob Dylan dit d’ailleurs que ses interprétations postérieures de la chanson, sur scène, ont été inspirées de la version d’Hendrix. Amusant de voir que Jimi Hendrix a mieux saisi la moelle de la chanson de Dylan que Dylan lui-même. «Je suis comme Dylan, aucun de nous deux ne peut chanter normalement. Parfois, je joue des chansons de Dylan et elles me ressemblent tellement que j'ai l'impression de les avoir écrites. Je perçois Watchtower comme une chanson que j'aurais pu écrire, mais je suis sûr que je ne l'aurais jamais achevées» concèdera JimiHendrix qui n’a jamais caché son admiration pour Bob Dylan.

 

Version de Bob Dylan

BOB DYLAN - ALL ALONG THE WATCHTOWER ( WOODSTOCK 94)


 Version de Jimi Hendrix

Jimi Hendrix - 1968 All Along The Watchtower (Live) #20 Hit in US; #5 in UK



All along the Watchtower

 

There must be some kind of way out of here
Said the joker to the thief
There's too much confusion
I can't get no relief
Business men they drink my wine
Plowmen dig my earth
None of them along the line

know what any of it is worth

No reason to get excited
The thief he kindly spoke
There are many here among us
Who feel that life is but a joke
But you and I, we've been through that
And this is not our fate
So let us talk falsely now
The hour's getting late
Hey

All along the watchtower
The princes kept the view
While all the women came and went

barefoot servants too
Outside in the distance
A wildcat did growl
Two riders were aproaching
And the wind began to howl

Traduction :

 

Il doit y avoir une façon de sortir de là
Dit le bouffon au voleur
Il y a trop de confusion ici
Je ne ressens aucun soulagement
Les hommes d’affaires ont bu mon vin
Les laboureurs ont creusé ma terre
Personne à l’horizon

Ne sait ce que cela vaut

Aucune raison de s'énerver
Disait calmement le voleur
Beaucoup d'entre nous
Pensent que la vie n’est qu’une farce
Mais toi et moi on est passé par là
Et ce n'est pas notre destin
Alors ne parlons plus à tort maintenant
Il se fait tard

Hey

Tout le long de la tour de garde
Les Princes regardait le paysage
Pendant que toutes les femmes venaient
Ainsi que les domestiques aux pieds nus
Dehors, au loin

Un chat sauvage a feulé
Deux cavaliers approchaient
Et le vent commença à hurler

--------- 

(1) Mais qui ne sont pas les Cavaliers de l’Apocalypse puisqu’ils ne sont que deux et que, de toute façon, les Quatre cavaliers de l’Apocalypse n’apparaissent que dans le nouveau testament…