Bob Dylan a été décoré de la Presidential Medal of Freedom, la plus haute distinction civile américaine, par Barack Obama. Portrait de l’Homme au Tambourin...

0 dylan‘’Il n’y a pas plus grand géant dans toute l’Histoire de la musique américaine’’(1) affirma un jour Barack Obama en évoquant Bob Dylan alors qu'il lui remettait la Médaille de la Liberté pour sa contribution à la culture américaine. Obama avait entièrement raison ! Rebelle, chanteur engagé, militant pacifiste et icône de la génération sixties, Dylan est une référence incontournable de la musique du 20è siècle mais l’artiste du Minnesota est avant tout un poète dont les textes de chansons sont étudiés, analysés et enseignés dans beaucoup d’écoles. Rappelez-vous, Esprits rebelles (1995 - John N. Smith), ce n’était pas que de la fiction. L’enseignante qui parvient à intéresser ses étudiants en leur faisant découvrir les écrits de Dylan dont le fameux Mr Tambourine Man... Bob Dylan est une icône du 20ème siècle, ses chansons, ses textes, font partie de la conscience et de la mémoire collective. Né au printemps 1941 ndlr il a fêté ses 71 ans la semaine passée), dans une famille immigrée d’Odessa, Robert Allen Zimmerman sait très tôt que son avenir sera musical. Il l’a décidé et il en sera ainsi. Ses influences sont Woody Guthrie, le très engagé politiquement guitariste folk, et Hank Williams, le chantre du honky tonk des années ’40. En 1962, Dylan publie un premier album qui ne reprend que des standards du blues et de la musique folk. Ces deux sonorités dirigeront l’entièreté de sa carrière. Freewheelin’ qui sort deux ans plus tard est le premier album personnel de Dylan. Il l’a écrit et composé et il contient déjà un bijou avec la chanson Blowin’ in the wind. En quelque cinquante années de carrière, Bob Dylan compose plus de 500 chansons qu’il répartit sur 34 albums studios. La mémoire collective en conserve d’aucuns plus que d’autres comme The Times they are changin’ (1964) qui contient la chanson éponyme mais aussi la splendide Ballad of Hollis Brown ; Highway 61 revisited (1965) dans lequel il offre Like a rolling stone ; Bring it all back home (1965) qui reprend le titre le plus populaire de Dylan, Mr Tambourine Man ou encore John Wesley Harding (1967) et Pat Garrett & Billy the Kid (1973) avec le splendide Knockin’ on heaven’s door...

Si dans sa jeunesse, Elvis Presley, Little Richard et Buddy Holly sont ses idoles, Bob Dylan est surtout fasciné par l’univers artistique et politique du musicien Woody Guthrie et celui de l’écrivain gallois Dylan Thomas à qui il emprunte son pseudonyme. Apôtre du blues et du folk, c’est pourtant le rock qui va faire du poète maudit une star de la musique rebelle de la période Vietnam. Le triptyque Bringin’ it all back home (1965), Highway 61 revisited (1965) et Blonde on blonde (1966) est considéré comme le sommet de la musique rock. 1965 est décidément l’année la plus faste de Dylan. A l’occasion d’une tournée en Angleterre, il rencontre les Beatles et les Rolling Stones Lennon, McCartney et Jaeger s’avouent impressionnés par le chanteur américain. La décennie suivante verra un Dylan se chercher spirituellement. Il décline ses albums tantôt sur le mode judaïque tantôt plutôt orientés vers le catholicisme. Certains textes contiennent même des paroles assez intégristes qui déçoivent plus d’un de ses fervents admirateurs. Paradoxalement, la carrière de Bob Dylan s’essouffle alors que celle d’artistes comme Bruce Springsteen, Tom Petty ou Dire Straits, qui se revendiquent tous comme les héritiers de Dylan, décolle. Mais il est vrai que pendant cette période plutôt noire, Dylan s’est éloigné de ses racines musicales... Il devra attendre les années ‘90 et une double collaboration avec Daniel Lanois - Oh Mercy (1989) et le très remarqué Time out of mind (1997) - pour se rapprocher de ses origines.

A 71 ans, du haut de ses 34 albums et 500 titres, Bob Dylan reste un personnage incontournable de la musique américaine. Toujours très impliqué socialement, il a décidé de reverser l’entièreté des bénéfices de son dernier album (Christmas in the Heart, 2009) à des associations qui donne à manger aux plus démunis. Dylan vit sur scène et en studio, c’est sa passion. Depuis trente ans, il a entamé une espèce de Never Ending Tour, une tournée éternelle, qui le mène aux quatre coins du monde où il se produit avec le même entrain qu’à ses plus beaux jours. Il ne se passe pas une semaine sans que Bob Dylan ne soit en concert quelque part dans le monde… Comme Molière, son rêve ultime serait de mourir sur scène ! Mais Dylan est surtout l’homme qui a révolutionné la musique populaire, il a influencé toute la culture américaine des années ’60 à nos jours. Par delà la musique, son influence toucha les milieux littéraires, cinématographiques, artistiques et même politique puisqu’il fut l’apôtre de la fameuse contreculture, ce mouvement contestataire qui naquit dans les années ’60 aux USA… Bob Dylan, par sa musique simple et ses textes pointus, a marqué de son empreinte la société de la seconde moitié du 20è siècle, il en fut l’un des personnages culturels majeurs. Mais il est aussi un des artistes les plus repris... Ainsi Blowin’ in the wind a été repris 375 fois, notamment par Elvis Presley, Joan Baez, Les Beatles ou Bruce Springsteen ; Don’t think twice, it’s allright a été décliné sous 217 versions ; Knockin’ on heaven’s door 150 fois dont par Eric Clapton, Guns and Roses, Nina Hagen ou Sister of Mercy ; All along the Watchtower est chantée par 144 artistes différents dont U2, Jimi Hendrix ou Neil Young...

Dix albums de Bob Dylan sont classés dans le top 100 des Meilleurs Albums de Tous les Temps édité par le magazine
Rolling Stone, la bible musicale du 20è siècle, et dont le classement a été établi par des musiciens et des critiques musicaux. Les albums Highway 61 revisited (4è) et Blonde on Blonde (9è) sont à compter parmi les dix meilleurs albums jamais enregistrés ! Par ailleurs, toujours selon le classement de Rolling Stone, la chanson Like a Rolling Stone, qui évoque le ressentiment amoureux d’une femme froide et prospère, est la Meilleure Chanson de tous les Temps ! En fait, Bob Dylan est le plus grand artiste musical du 20è siècle, cette évidence ne souffre d’aucune contradiction possible ! Musicien éclectique, parolier exceptionnel, apôtre de la non-violence, pacifiste convaincu, chanteur engagé, homme passionné, cicérone d’une génération musicale exceptionnelle… Dylan est, et restera à jamais, une référence inévitable !

www.bobdylan.com

 ----------

(1) Bob Dylan awarded Presidential Medal of Freedom, on rollingstone.com, 29 mai 2012i 2012