05 juillet 2014

We are the World

1985, à l'initiative d'Harry Belafonte, 45 artistes américains collectent des fonds pour contrer la famine en Ethiopie... et enregistrer le disque humanitaire le plus vendus de tous les temps. L'année centrale des eighties est une charnière importante pour le changement mondial qui se profile à l'horizon, Mikhail Gorbatchev remplace Konstantin Tchernenko à la tête de l'URSS et annonce dans la foulée un moratoire sur le déploiement de missiles SS20 en Europe. Dans le même temps, Ronald Reagan se recentre sur les affaires intérieures... [Lire la suite]

30 mai 2014

Porcaro, Paice, Rudd... et les autres

Ne sous-estimons pas le rôle du batteur ! Catalogue de surdoués de futs... On n’en parle pas très souvent mais il est une caste qui a toute son importance dans la musique, c’est celle des batteurs ! Tous les grands groupes, ceux qui ont traversé les décennies avec bonheur et succès, reposent sur des batteurs de talents. En effet, c’est la batterie qui donne le rythme à un morceau musical. Aussi faut-il que le batteur ait un sens inné du rythme bien plus qu’une technique hors-pair. La batterie est née d’un ensemble d’instruments... [Lire la suite]
18 mai 2014

Against all odds

1984, Phil Collins fait un carton avec la B.O. d’un film plutôt banal… Les années ’80 du cinéma américain, on s’en souviendra surtout comme d’une décennie romantico-érotico-thrillero-nanaresque. Bien entendu, il y eut d’excellentes productions dans les eighties à Hollywood mais c’est surtout avec des films à l’ambiance feutrée et baignée d’érotisme comme Le Lagon Bleu (Randal Kleiser, 1980), Tarzan, l’homme-singe (John Derek, 1981), Body Double (Brian de Palma, 1984), Fear City (Abel Ferrara, 1984), Bolero (John Derek, 1984), A... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :