08 août 2014

You can't always get what you want

1969, les Stones revisitent le Swinging London avec une ballade oscillant entre optimisme et résignation... Fondé en 1962, les Rolling Stones ont réellement pris leur envol en 1965 avec The last time, d'abord, et (I can' get no) Satisfaction, ensuite. Les deux titres sont les premiers numéros 1 des Stones, d'autres suivront dans les semaines qui suivent. Avec les albums Out of our heads (1965) et, surtout, Aftermath (1966) qui contient les perles Lady Jane, Under my thumb et Paint it black (sur la version US), les Rolling Stones... [Lire la suite]

03 août 2014

Sympathy for the Devil

1968, la provocation diabolique de Jagger... 1968, en Angleterre, les Beatles sont au sommet, mais de plus en plus pointe à l’horizon un groupe qui rêve de les détrôner, The Rolling Stones. Après cinq albums de bonnes factures mais d’où n’ont véritablement explosé que deux titres, Satisfaction et Ruby Tuesday, les Stones sortent, en 1967, la plaque Their satanies majesties request qui parodie ouvertement l’album Sergent pepper’s lonely hearts club band. Il faut d’ailleurs noter l’autodérision de John Lennon et Paul McCartney qui font... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,