09 juin 2014

Always on my mind

1972, Elvis transforme un slow country en cri de désespoir à sa femme qui le quitte. A la fin des années '60, Elvis Presley sort de sa phase cinéma. En treize ans, il vient de tourner une trentaine de films dont la grande majorité sont des nanars sans intérêt. Réalisés dans un but purement commercial, afin de distribuer l'image et les disque d'Elvis à travers le monde, ces films ont surtout mis le King sur les rotules. Aussi, lorsque son contrat avec Hollywood s'achève en 1969 décide-t-il de ne pas le prolonger. Le problème est que,... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 juin 2014

Baba O'Riley

1971, l'opus grandiose de Pete Townshend pour The Who C’est en 1964 que The Who a vu le jour, composé de Roger Daltrey (chant, harmonica et tambourin), John Entwistle (basse), Keith Moon (batterie) et du fabuleux Pete Townshend (guitare et claviers). Précurseur du mouvement punk qui n’apparaîtra que dix ans plus tard, The Who proposent un rock explosif influencé par les arts en général et construit musicalement comme le serait de la prose en littérature. C’est aux Who que l’on doit l’idée d’opéra-rock avec le titre A Quick One... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 juin 2014

The sounds of silence

1964, une ballade folk/rock pour lancer un duo incontournable des sixties…  Simon & Garfunkel est un des duos les plus mythiques de la musique américaine des années '60. Voyageant continuellement entre rock et folk, les deux compères ont offert quelques-unes des plus grandes chansons de l'époque; Mrs Robinson, Bridge over troubled water, Old Friends, Homeward Bound ou encore The Boxer sont entrées dans la mémoire collective. Artistes engagés, les textes qu'ils mettent en musique se veulent le reflet d'une époque dérangée... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juin 2014

Victims

1983, un amour tenu secret... 1981, la New Wave bat son plein en Angleterre, des groupes comme Soft Cell, The Human League, New Order ou Duran Duran dominent la scène tandis que des valeurs sûres en devenir – Depeche Mode, Spandau Ballet ou Tears for Fears notamment – pointent le bout du nez. A Londres, deux amis Mickey Craig et George Alan O’Dowd, qui se fait appelé Boy George, créent un groupe qu’ils baptisent Culture Club. Ils s’enjoignent la présence d’un batteur, Jon Moss, et d’un guitariste, Roy Hay, pour compléter... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juin 2014

Killing an Arab

1978, l'adaptation pop/rock d'un roman de Camus.. Il est des titres de chansons qui ne passeraient plus aujourd’hui à notre époque policée et trop politiquement correcte. Le premier single du groupe anglais The Cure fait assurément partie de ceux-là ! 1976, le mouvement punk bat son plein à Londres tandis qu’un groupe de légende, Dire Straits, sort son premier album. The Police, Joy Division, Siouxie & the Banshees et The Stranglers posent les bases de ce qui va devenir la new wave. Easy Cure, fondé à Crawley par Robert Smith... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juin 2014

Such a shame

1983, le tube de Talk Talk, tout sauf un one-hit wonder… C’est dommage de réduire Talk Talk à une seule chanson ! Le groupe de Mark Hollis est loin, comme beaucoup le pensent, d’être à classer parmi les artistes ayant réussi un one hit wonder. Nous avons avons évoqué (Porque te vas, 99 Luftballons) et évoquerons encore (avec des titres comme Tainted Love, Come on Eileen...) ces fameux one hit wonder mais Such a Shame n’émarge vraiment pas à cette catégorie car Talk Talk est une groupe qui a poursuivi, avec succès, dix année... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mai 2014

Pick a bale of cotton

1945, LeadBelly enregistre un chant traditionnel d'esclaves et cotnribue à la popularisation des protest-songs Aux Etats-Unis, l’esclavage racial s’est mis en place dès le 17è siècle pour véritablement s’institutionnaliser dans la seconde moitié de ce même siècle. Il était ‘’normal’’ pour les colons blancs de disposer d’une main d’œuvre noire, notamment pour le dur labeur des champs. L’esclavage noir s’est, en effet, fortement développé dans les champs de tabac et de coton du sud-est des Etats-Unis avant de s’étendre vers le Texas,... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2014

Porcaro, Paice, Rudd... et les autres

Ne sous-estimons pas le rôle du batteur ! Catalogue de surdoués de futs... On n’en parle pas très souvent mais il est une caste qui a toute son importance dans la musique, c’est celle des batteurs ! Tous les grands groupes, ceux qui ont traversé les décennies avec bonheur et succès, reposent sur des batteurs de talents. En effet, c’est la batterie qui donne le rythme à un morceau musical. Aussi faut-il que le batteur ait un sens inné du rythme bien plus qu’une technique hors-pair. La batterie est née d’un ensemble d’instruments... [Lire la suite]
28 mai 2014

Life on Mars ?

1971, en réponse à Paul Anka... Tour à tour folkeux, artiste de variété, rock, décadent, glam-rock, soul man, funk man, disco, pop, rock garage et voire même un peu techno, David Bowie est un caméléon, mais il est un personnage incontournable de la chanson du 20è siècle. S’il débute sa carrière en 1964, ce n’est que cinq ans plus tard qu’il se révèle au grand public grâce à un événement interplanétaire : les premiers pas de l’homme sur la lune. En effet, Bowie possède à son répertoire Space Oddity, un titre qu’il a écrit et... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2014

Smells like Teen Spirit

1991, Nirvana met le grunge, un rock alternatif, sur orbite ! La Baie de Grays Harbor, à l'extrême ouest des Etats-Unis, dans l'Etat de Washington, nage dans une période plus grise que rose à l'époque de l'Amérique reaganienne. En 1985, Kurt Cobain vivote dans un petit groupe local baptisé Fecal Matter (Matière Fécale, sic !) qui essaie de se faire une place sur la scène punk rock d'Aberdeen, au fond de la baie. Après l'enregistrement d'une démo, le groupe de dissout et Cobain fonde avec Krist Novoselic... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,