08 novembre 2014

Lady d'Arbanville

1970, une jeune actrice inspire à Cat Stevens son plus grand succès... Cat Stevens représente probablement le retournement de veste le plus fort de toute l'histoire du rock. Celui qui connut la gloire dans la seconde moitié des sixties et la première moitié des seventies, qui a mené une vie dissolue - presque caricaturale - de rockstar, qui a goûté à quasiment tous les plaisirs dangereux et interdits s'est converti à l'islam en 1977 après avoir cherché son Dieu pendant des années. La vie de Steven Demetre Gergiou, né à Londres de... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 octobre 2014

Rosanna

1982, Jeff Porcaro confirme qu'il est l'un des meilleurs batteurs du monde... A l'été 1976, David Paich, fils du célèbre chef d'orchestre Marty Paich, et son ami Jeffrey Porcaro ont déjà pas mal bourlingué dans le microcosme angelien de la musique. A 22 ans, ils ont travaillé en studio avec Boz Scaggs et sur les albums Pretzel Logic (1974) et Katy Lied (1975) du groupe de jazz fusion Steely Dan. Forts de cette expérience, ils décident de monter leur propre groupe. Les deux hommes réunissent donc quelques... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 09:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 août 2014

Nothing compares 2 U

1984, rendons à Prince ce qui appartient à Prince... Combien d'entre-nous sont-ils persuadés que l'immense succès de l'année 1990, Nothing Compares 2 U, est une chanson de Sinead O'Connor ? Beaucoup, assurément ! Mais si l'Irlandaise la popularisa sur son album I don't want what I haven't got et en fit un numéro 1 dans tous les pays anglo-saxons, c'est bien à Prince que l'on doit cette superbe ballade triste et romantique. En 1984, Prince est au sommet de son art, ses albums Controversy (1981) et 1999 (1982) ont été de grands succès... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 juin 2014

Nothing else matters

1991, un titre à contre-courant des habitudes de Metallica...   Qui aurait pu croire que sous la solide carapace de James Hetfield battait un cœur d’homme amoureux ? A première vue pas grand monde même si l’on sait que les groupes de hard-rock sont capables d’écrire aussi les plus belles ballades. Mais, quand même, James Hetfield, le chanteur et guitariste à moustache de camionneur de Metallica, l’un des groupes les plus durs du hard-rock américain… Tellement dur qu’il est catalogué comme l’un des Big Four du Thrash Metal(1)... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 juin 2014

Purple Rain

1984, lorsque Prince accède au statut de génie musical… Une vague pourpre déferle sur la musique américaine en ce début des années ’80. Le phénomène Prince est en marche… L’ère est au libéralisme un peu partout dans le monde et les Etats-Unis installent un ex-acteur de western, véritable chantre de cette politique, à la Maison-Blanche. Nous sommes à l’aube d’une décennie où le profit s’érige en religion et où la société de consommation à outrance est bien en place. C’est aussi l’heure des premiers Personnal Computers, en janvier... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 juin 2014

Victims

1983, un amour tenu secret... 1981, la New Wave bat son plein en Angleterre, des groupes comme Soft Cell, The Human League, New Order ou Duran Duran dominent la scène tandis que des valeurs sûres en devenir – Depeche Mode, Spandau Ballet ou Tears for Fears notamment – pointent le bout du nez. A Londres, deux amis Mickey Craig et George Alan O’Dowd, qui se fait appelé Boy George, créent un groupe qu’ils baptisent Culture Club. Ils s’enjoignent la présence d’un batteur, Jon Moss, et d’un guitariste, Roy Hay, pour compléter... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2014

Against all odds

1984, Phil Collins fait un carton avec la B.O. d’un film plutôt banal… Les années ’80 du cinéma américain, on s’en souviendra surtout comme d’une décennie romantico-érotico-thrillero-nanaresque. Bien entendu, il y eut d’excellentes productions dans les eighties à Hollywood mais c’est surtout avec des films à l’ambiance feutrée et baignée d’érotisme comme Le Lagon Bleu (Randal Kleiser, 1980), Tarzan, l’homme-singe (John Derek, 1981), Body Double (Brian de Palma, 1984), Fear City (Abel Ferrara, 1984), Bolero (John Derek, 1984), A... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2014

Tears in heaven

1991, l’hommage de Clapton à son gamin mort défenestré…   Né Eric Patrick Clapp, le 30 mars 1945, à Ripley, dans le Surrey à une cinquantaine de kilomètres de Londres, Clapton a été élevé par ses grands parents qui lui offrent sa première guitare alors qu'il n'a que 13 ans. C'est seul qu'il entreprend de se former à cet instrument qui le fait déjà rêver. Trois années plus tard, il quitte le domicile pour s'installer à Londres et mener une vie de bohême. Il a 16 ans et découvre le blues par le biais de Muddy Waters, Big Bill... [Lire la suite]
Posté par Olivier Moch à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :