1985, la sublime ballade antimilitariste de Dire Straits...

Brothers in arms

Dire Straits, que nous avons déjà évoqué sur The Blog that Rocked (lire à ce propos Sultans of Swing) est un groupe majeur de la scène rock et pop anglaise, son apparition dans la seconde moitié des années '70, en pleine période punk, et le succès de l'album Dire Straits (1978) avec sa plage centrale Sultans of Swing a contribué à la relance du rock à l'ancienne et à la fin du disco. Au début des années '80; Dire Straits enchaine les succès et propose des albums d'excellentes factures comme Making Movies (1980 avec notamment Romeo & Juliet), Love over Gold (1982, avec Telegraph Road et Private Investigation) avant que le double album live Alchemy qui reprend tous les classiques du groupe sur scène ne cartonne. Lorsqu'il rentre en studio, en novembre 1984, pour l'enregistrement de son cinquième album, le groupe ne se doute pas qu'il est en train de poser les jalons d'une légende. Brothers in Arms est, effectivement, une pièce d'anthologie, le meilleur album de Dire Straits, certes, mais aussi une référence essentielle de la musique du 20è siècle. Par sa qualité intrinsèque d'abord, la musique de Mark Knopfler atteint son paroxysme et la plaque contient des morceaux fabuleux comme Money for nothing, avec son exceptionnel riff de guitare, Your latest trick, avec un long solo langoureux de saxophone, So far away, Ride across the river, Walk of life dont le clip inattendu fera le tour du monde, Why Worry ou encore la chanson qui donne son titre à l'album. Mais aussi parce que cet album est celui des premières : le clip de Money for nothing est le premier a faire appel à des images de synthèse créées par ordinateur, c'est aussi le tout premier clip diffusé sur la déclinaison anglaise de MTV (le texte fait d'ailleurs allusion à la chaine musicale); l'album Brothers in Arms est aussi le premier a être diffusé sur CD; il sera enfin le premier CD a se vendre à plus d'un million d'exemplaires. L'album Brothers in Arms sort le 1er mai 1985, il est rapidement suivi par le single Money for nothing, en juin.

La dernière plage de l'album est une ballade planante qui va totalement à l'encontre du reste de l'album, c'est elle qui donne son titre générique à la plaque : Brothers in Arms. Si elle détonne musicalement, la chanson Brothers in Arms surprend aussi par son contenu car le groupe de Londres ne nous a pas habitué à des chansons engagées. Or il s'agit bel et bien d'une chanson antimilitariste qui dénonce les absurdité de la guerre. Le narrateur est en fait un soldat agonisant qui adresse ses derniers mots à ses compagnons d'armes qui ne l'ont pas abandonné sur le champ de bataille, le tout sur une musique lancinante pleine de distorsion. La chanson s'ouvre sur un solo de guitare aux résonnances très Pink Floyd avant de laisser place à la voix de Mark Knopfler qui donne le ton mélancolique juste afin de soutenir la noirceur du texte. Une batterie légère rythme l'ensemble pendant que, comme à l'accoutumée, les doigts de Knopler dansent sur les cordes lors de longs ponts... Un chef d'oeuvre ! En 1997, au Royal Albert Hall de Londres, à l'occasion du concert Music for Montserrat (un bénéfit concert pour la reconstruction de l'île de Montserrat, dans les Caraïbes, dévastée par l'éruption du volcan La Souffrière), une version majestueuse de Brothers in Arms a été enregistrée avec un orchestre philarmonique (voir ci-dessous).

Pour accompagné la chanson, un clip original est réalisé par rotoscopie (une technique cinématographique consistant à relever, image par image, les contours d'un sujet filmé en prise de vue réelle pour les reporter dans des images d'animation). En 2007, pour commémorer le 25è anniversaire de la Guerre des Malouines, une édition spéciale de Brothers in Arms est sortie. Aujourd'hui, la chanson est considérée comme l'une des plus grandes chansons pacifistes jamais composées. Elle a souvent servi de clôture aux concerts de Dire Straits mais elle fait surtout partie des classiques du rock des années '80... des classiques de la musique tout simplement !

Dire Straits - Brothers In Arms (clip original)

Mark Knopfler - Brothers in Arms [Music for Montserrat 1997 Royal Albert Hall]

Brothers in arms