1975, Patti Smith préface le mouvement punk...

gloriaIssue d'une famille aux fortes influences religieuses, notamment par sa mète Témoin de Jéhovah, Patricia Lee Smith se destine à une carrière d'enseignante. C'est naturellement qu'elle entre, en 1964, au Glassboro State Teachers Collège, dans le New Jersey, qui forme les futurs professeurs de collège américains. Mais, elle n'a pas 18 ans lorsqu'elle tombe enceinte ce qui entraine son renvoi de l'établissement. Elle file alors sur New York pour trouver du travail. Elle parvient à se faire engager comme vendeuse dans une grande librairie où elle est repérée par un jeune artiste en devenir, Robert Mapplethorpe avec lequel elle s'engage dans une liaison. Ils vivent dans des squats pendant quelques mois mais leur chemin se séparent . Patti Smith quitte New York pour Paris où elle va chanter dans les rues pour survivre tandis que Robert Mapplethorpe se spécialise dans le collage et commence à se faire un nom avant de découvrir la photographie. Lorsqu'elle revient dans la Grosse Pomme, elle se réinstalle avec Mapplethorpe mais c'est la galère, pour survivre, la jeune femme cumule divers jobs dont l'écriture de critiques pour les magazine Rolling Stone et Creem. Elle écrit aussi des poèmes et quelques chansons. En 1974, par le biais de Mapplethorpe, Smith rejoint un projet de lecture de poème en musique initulé Poetry Project, initié par l'église Saint-Marc de New York. Ses lectures sont accompagnées à la guitare par Lenny Kaye. Rapidement, un bassiste, Ivan Kral, un pianiste, Richard Sohl, et un batteur, JayDee Daugherty rejoignent Smith et Kaye et ensemble ils fondent le Patti Smith Group. Robert Mappelthorpe, qui endosse désormais le rôle d'ami et non plus d'amant de Patti, finance l'enregistrement d'un premier single qui est une reprise de Hey Joe, de Jimi Hendrix. A cette époque, un nouveau courant musical nait dans le New York Underground, influencé par les groupes de rock garage de la fin des années '60 comme The Stooges, The Sonics, Motor City Five ou 13th Floor Elevator. Ce courant, qui se veut à l'opposé des hippies, repose sur le peu de moyens et donc sur le do it yourself (fais le toi-même) mais aussi sur le rejet de l'ordre établi, la contestation, l'anarchie et les libertés individuelles avec de fortes influences nihilistes, existentialistes, anticapitalistes. Pour les musiciens de ce nouveau courant que le journaliste de Creem Lester Bang nomme Punk (Déchet), il faut vivre le jour présent car il n'y a pas de futur (No Future).

Trois albums vont marquer la naissance du courant musical punk : Raw Power (1973) des Stooges, avec des titres emblématiques comme Search and Destroy et Shake Appeal, Too Much Too Soon (1974) des New York Dolls et Horses (1975) du Patti Smith Group tandis que dans les bars underground - et notamment dans un club qui va devenir mythique, le CBGB & OMFUG en lançant de nombreux groupes - The Ramones installe le genre un peu plus chaque soir. Lorsqu'elle entre en studio pour graver son premier album, Patti Smith et son groupe disposent de sept chansons dont une reprise de Land of a thousand dances de Chris Kenner. Mais elle cherche un titre qui sera la plage phare de l'album. Elle se souvient d'une chanson des années '60 interprétée par le groupe irlandais, Them. Une chanson au contenu très explicitement sexuel. Cette chanson ne parle pas particulièrement à la chanteuse si ce n'est la manière dont le chanteur de Them, Van Morrison, épelle le prenom de la fille qu'il évoque dans les paroles, Gloria. Alors, Patti Smith se réapproprie la chanson en n'en conservant fidèle que le seul refrain. Elle réécrit les couplets qui, s'ils gardent le sens originel des paroles c'est à dire la relation sexuelle entre un garçon et Gloria, sont plus axés sur les tendances punks naissantes. Smith ouvre, en outre, la chanson par une partie parlée qui surgit du Diable-vauvert et qui parle de la mort de Dieu. Dieu est mort les péchés de quelqu'un d'autres... mais pas les miens écrit-elle comme pour se libérer de ses propres erreurs de jeunesse (sa grossesse précoce ? son addiction au LSD ?).

Horses va marquer l'histoire du rock américain au point d'être désigné par le magazine Rolling Stone comme l'un des albums majeurs de toute l'histoire de la musique. Il va surtout avoir une forte influence sur la scène punk naissante. Patti Smith va avoir scène ouverte au CBGB & OMFUG, qui devient le berceau du punk américain, et ouvrir la voie à toutes une série de groupe comme The Ramones, Blondie, Talking Heads ou The Fleshtones qui vont sortir des clubs Undergrounds pour entrer en studio et offrir quelques plaques d'anthologie au rock américain. Un jour de l'année 1975, le manager anglais Malcolm McLaren passe par New York et découvre The Ramones et, surtout, the New York Dolls dont il va devenir l'éphémère manager avant de rentrer à Londres et mettre sur pieds un groupe nommé Sex Pistols... Horses, notamment au travers de sa plage d'ouverture Gloria, préface donc la courte aventure du punk né dans le nord-est des Etats-Unis avant de franchir l'Atlantique pour venir envahir l'Angleterre et l'Europe. C'est un peu à Patti Smith qu'on le doit !

Patti Smith - Horses (full studio version)

Gloria (Patti Smith, 1975)

Jesus died for somebody';s sins
But not mine

Meltin' in a pot of thieves
Wild card up my sleeve
Thick heart of stone
My sins my own
They belong to me, me

People say 'beware!'
But I don't care
The words are just
Rules and regulations to me, me

I walk in a room, you know I look so proud
I'm movin' in this here atmosphere,
well, anything's allowed

And I go to this here party and I just get bored
Until I look out the window, see a sweet young thing
Humpin' on the parking meter,
Leanin' on the parking meter

Oh, she looks so good, oh, she looks so fine
And I got this crazy feeling

And then I'm gonna make her mine
Ooh I'll put my spell on her

Here she comes walkin' down the street
Here she comes comin' through my door
Here she comes crawlin' up my stair
Here she comes waltzin' through the hall
In a pretty red dress

And oh, she looks so good, oh, she looks so fine
And I got this crazy feeling
That I'm gonna ah-ah make her mine


And then I hear this knockin' on my door
Hear this knockin' on my door
And I look up into the big tower clock
And say, 'oh my God here's midnight!'
And my baby is walkin' through the door
Leanin' on my couch she whispers to me
And I take the big plunge

And oh, she was so good and oh, she was so fine
And I'm gonna tell the world
That I just ah-ah made her mine


And I said darling, tell me your name,
She told me her name

She whispered to me, she told me her name
And her name is, and her name is, and her name is, and her name is G-L-O-R-I-A
G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria
G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria

I was at the stadium
There were twenty thousand girls
Called their names out to me

Marie and Ruth but to tell you the truth
I didn't hear them I didn't see
I let my eyes rise to the big tower clock
And I heard those bells chimin' in my heart
Going ding dong ding dong ding dong ding dong.
Ding dong ding dong ding dong ding dong
Counting the time, then you came to my room
And you whispered to me and we took the big plunge
And oh. you were so good, oh, you were so fine
And I gotta tell the world that I make her mine mine
Make her mine make her mine make her mine

Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A
Gloria, G-L-O-R-I-A Gloria


And the tower bells chime, 'ding dong' they chime
They're singing, 'Jesus died for somebody's sins
But not mine.'


Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria
Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria
Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria
Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria
Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria

Jésus est mort pour les péchés de quelqu'un
Mais pas les miens

Assimilé aux voleurs
Un joker sous ma manche
Un épais cœur de pierre
Mes péchés sont miens
Ils n'appartiennent qu'à moi, moi

Les gens me disent : "Prends garde!"
Mais j'en ai rien a foutre
Les mots ne sont
Que règles et des lois pour moi, moi

J’entre dans une pièce j’ai l’air si fier
Je me déplace dans cette atmosphère
Où rien n'est permis

Et je vais à cette fête mais qu'est-ce que ça m'emmerde
Et puis je vois par la fenêtre une jeune et jolie créature
Se déhancher sur parking,
S'allonger sur le parking

Oh, elle est trop belle, oh, elle est trop mignonne
Et j'ai cette drôle d'impression

Que je vais ma la faire
Oh je vais lui jeter un sort

Elle arrive elle remonte la rue
Elle arrive elle passe ma porte
Elle arrive elle monte mes escaliers
Elle arrive elle valse à travers le hall
dans sa petite robe rouge

Oh elle est trop belle, oh, elle est trop mignonne
Et j'ai cette drôle d'impression
Que je vais me la faire


Et là je l’entends frapper à ma porte
Je l'entends frapper à ma porte
Et je regarde vers la grosse horloge de la tour
Et dis : "Oh mon Dieu! voilà minuit!"
Et ma chérie est en train de passer ma porte
Elle s'allonge sur le canapé, elle murmure à mes oreille,
Alors j'ai fais le grand saut

Oh, elle était trop belle, oh, elle était trop mignonne
Et je m'en vais dire au monde
Que je viens juste de me la faire


Et je lui ai dit, chérie, dis-moi ton nom,
Elle m’a dit son nom,
Elle me murmura, elle me dit son nom

Et son nom c'est, et son nom c'est, et son nom c'est, et son nom c'est G-L-O-R-I-A
G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria
G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria

J'étais au stade
Il y avait vingt mille filles
Qui me criaient leur nom

Marie et Ruth mais à dire vrai
J'les ai pas entendues, j'les ai pas vues
J'ai laissé mes yeux se poser sur la grosse horloge de la tour
Et j'ai entendu ces cloches sonner dans mon coeur
Sonnant ding dong ding dong ding dong ding dong.
Ding dong ding dong ding dong ding dong
Comptant les secondes, puis t'es venue chez moi
Et t'as murmuré à mon oreille et on a fait le grand saut
Oh, t'étais trop belle, oh t'étais trop mignonne
Et je me dois de dire au monde que je me la tape, 
Me la tape, me la tape, me la tape, me la tape, me la tape,

Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A

Gloria G-L-O-R-I-A Gloria

Les cloches de la tour résonnent ! "Ding dong" elles sonnent ! Elles chantent "Jésus est mort pour les péchés de quelqu'un mais pas les miens !"

Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria
Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria
Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria
Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria
Gloria G-L-O-R-I-A Gloria G-L-O-R-I-A Gloria